J’ai donné un « ultimatum » à mes deux colocataires restants (sur 5 à un moment), jusqu’à la fin du mois, négociable. C’est eux qui ont profité de la situation et c’est moi qui culpabilise. Je dois être tordu.

Je pense que je peux faire une croix sur les prochains loyers, vu le ressentiment contaminant de l’un d’eux. Le second a toujours été correct,en dehors du fait qu’il me doit 150€, et ce depuis un moment. Quand je lui en parle il se contente de dire « fais moi confiance ». Mais la confiance, comme ma patience, n’est pas éternelle.

Sinon, je suis passé d’une visite tous les jours au csapa à une visite tous les deux jours, trois visites par semaine au lieu de cinq donc. C’est moins contraignant.

Et puis, ça me donne confiance en moi qu’ils aient confiance en moi. C’est un peu limite comme tournure de phrase, il faudra faire avec.

Hier, grosse journée, Csapa le matin, suivi d’un passage éclair chez N, puis visite à l’hôpital où ils m’ont enlevé mon plâtre en fibre pour une structure plus légère en caoutchouc et un maintien amovible que j’ai acheté en pharmacie.Le médecin m’a dit que d’ici un an et demi environ,il faudra m’enlever les broches et la plaque métallique implantés dans mon poignet. Je ne suis pas pressé d’y être.

On n’est pas des bouts de viande, parfois j’ai l’impression que je le suis pour les chirurgiens. Je me dis qu’il y a pire que moi, ce qui n’est qu’à moitié rassurant.

J’ai perdu ( ? hum?) ma cigarette électronique il y a une semaine environ, ce qui fait que je me suis remis à la cigarette sale (sale parce ce que c’est ce que c’est devenu pour moi, cendres, brins de tabacs, jaunissement d’à peu près tout etc...). A la réception de mon salaire mon premier investissement sera pour une e-cig (une spinner II, un classique), pour le reste j’ai tout ce qu’il me faut. Il ne me manque que la batterie, qui coûte environ 25 €.Je la recevrais deux jours après ma commande, vers le 30 donc.

Quel soulagement ce sera ! Je n’aime pas spécialement la cigarette, qui n’est qu’une saloperie de dépendance, et je me suis habitué à l’e-cig. Maintenant ça me manque. Plus que huit jours à tenir.

Au crédit de mes colocataires, ils m’ont largement aidé à nettoyer l’appartement, sauf des traces de peinture qui devaient partir à l’eau, mais la peinture ne devait pas être au courant parce qu’elle ne part pas. On essaiera au white spirit. On a nettoyé les WC qui en avaient bien besoin , ainsi que la salle de bain. J’ai acheté du savon de Marseille parfumé à la vanille. Ca me sert de savon, de produit de rasage, de shampoing (avec mes cheveux très courts ça le fait), il n’y a que le dentifrice que ça ne remplace pas. Maintenant, c’est le savon liquide qui remplace tout, mais le principe est le même. Ca étonne certains pour qui il faut un produit pour chaque usage, mais le savon fait presque tout. Le reste (les marques surtout), c’est de l’arnaque. Le « + c’est cher mieux c’est » à fait son temps, mais continue son travail de sape.

Je suis devenu parano chez moi (c’est un comble!), je cache mes medocs, il en sera de même avec ma thune, bref c’est surréaliste. J’essaie de faire attention à tout, mais avec ma mémoire de colibri, c’est difficile. Ma parano n’aide pas non plus , dés que quelque chose disparaît, je deviens soupçonneux. Il y en a plus à disparaître qu’à réapparaître. On appelle cet appart la maison des fantômes. Moi je l’appellerais la maison des voleurs, chacun son interprétation. Ils ne sont pas tous voleurs, heureusement, mais certains le sont pour deux.

Parano.

Ca devient problématique quand c’est la metha qui disparaît. Vraiment gênant. Si je fais le compte des choses qui ont disparus sans réapparaître, il y a ma cigarette électronique, mon traitement d’appoint (antidépresseur et régulateur de l’humeur), la metha (2 jours, aïe), bref tous mes médicaments pour ce week-end, et ça fait mal. Ça la fout mal par rapport au CSAPA. Alors que je passe tout juste de cinq passages à trois par semaines, bonjour la confiance. Je leur ai fait la remarque un jour, que ce genre d’événement jouait sur la confiance, elles (les infirmière) m’ont répondu que non, pas du tout. Mais je me mets à leur place, et je sais ce que j’en penserais…

Nova m’a téléphoné tout à l’heure, il avait très mal pris le fait que les autres ne voulaient plus le voir chez moi. A la rigueur dans l’escalier, mais c’était tout. Ils l’accusaient de tous les vols, mais manifestement à tord puisque des objets continuent à disparaître alors qu’il n’est pas venu depuis un bon moment…

Je pense qu’il avait changé et qu’il avait arrêté de voler chez moi,mais je ne risquerais pas ma chemise là-dessus. Il n’a pas regagné ma confiance, il m’en a trop fait voir.

Un voleur de moins, reste deux voleurs potentiels et ma mémoire défaillante. J’ai pu les égarer et oublier où ils étaient. Quel imbroglio… Tout le monde savait où je rangeais mes médoc (toujours à la même place, pour éviter de les égarer), et Nova n’en a jamais volé,ce n’était pas son domaine de prédilection, son truc à lui c’était les portables.

Je ne pense pas avoir égaré mes médicaments, jai tout retourné dans mon appart, et rien. Quand mes squatters seront partis, je ne pourrais m’en prendre qu’à moi-même dans un cas similaire,mais c’est la première fois que ça se produit,d’où ma parano.

Mon prochain mouvement d’échec, un pat, ce sera de tout garder sur moi. C’est ce que fait Khalil, et il est à peu près impossible de le voler. A peu près seulement.

Khalil m’a donné un cp de subutex 8mg, j’ai pris le risque de le consommer, si ça foire je suis bon pour une crise de manque format géant, mais comme je suis déjà mal, ce sera difficile d’être pire. Façon de parler,ça peut toujours être pire.

Petit intermède agréable, Khalil m’a donné 8 mg de subutex, ce qui fait que je ne suis plus trop en manque, et j’ai croisé Nova qui a joué les marchands de sable en me fournissant de quoi dormir. Ce n’est pas la panacée ou le nirvana, mais ça va beaucoup mieux. Ca ira encore mieux demain quand j’aurais mon traitement normal. Reste à savoir ce que je vais dire aux infirmières. La vérité, c’est encore le plus simple. Mais ça ne m’enthousiasme pas.

Passez une bonne semaine, la mienne sera difficile jusqu’à jeudi ou vendredi, puis les choses s’arrangeront par la magie de l’argent.